Le Conseil de la Fédération et la Douma d’État ont tenu jeudi des auditions parlementaires sur les questions démographiques. Les participants aux deux événements ont reconnu que l’État fait beaucoup d’efforts pour soutenir les familles nombreuses, mais que ces mesures semblent encore insuffisantes pour inverser les tendances alarmantes.

L’importance de ce sujet, dont le débat s’est ouvert par des auditions au Conseil de la Fédération (CF), a été immédiatement soulignée par la présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matvienko, qualifiant la démographie de “l’un des principaux facteurs du développement du pays”. Elle a assuré qu’en Russie les questions de soutien à la fertilité et à la maternité sont « depuis longtemps » les priorités de la politique de l’État : « Il n’y a probablement pas de deuxième pays au monde où un système de soutien familial a été construit au niveau de l’État à partir de la grossesse de la mère jusqu’au début de la vie adulte de l’enfant ».

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.