Vladimir Zelenski, autopsie d’un désastre.

Le mois d’avril 2021 a marqué le deuxième anniversaire de l’élection de Vladimir Zelenski à la présidence de l’Ukraine. Comme son prédécesseur Porochenko, il s’était fait élire sur un programme de réconciliation nationale et d’apaisement avec la Russie. Comme son prédécesseur, aussitôt arrivé au pouvoir, il a fait exactement le contraire de ce qu’il avait promis. Cela explique son impopularité croissante, dans un pays où les liens avec la Russie sont historiques, comme l’a récemment rappelé le Président Vladimir Poutine.

En mai 2021, un « Comité des électeurs d’Ukraine » a estimé que Zelensky n’avait respecté son programme électoral qu’à 25 % au cours des deux premières années de sa présidence, soit uniquement 8 promesses sur 30. L’incapacité à ramener la paix dans le Donbass est l’échec le plus notable de Vladimir Zelinski. Il disposait pourtant de toute la légitimité (75% au deuxième tour) pour faire appliquer les accords de Minsk. La lutte contre la criminalité et la corruption est également un échec flagrant, quasiment aucun des « corruptionnaires » du gouvernement précédent n’a été inquiété. De nouveaux scandales ont éclaté, comme celui de la nomination à la haute fonction publique contre de l’argent. Les « suicides » se multiplient en Ukraine au moment où nous publions ces lignes. Le maire de Krivoy Rog, sans doute coupable de russophilie, vient d’être retrouvé suicidé dans sa véranda.

L’économie est l’autre grand échec de Zelenski. L’Ukraine, pourtant héritière d’un colossal capital industriel russe et soviétique, poursuit sa désindustrialisation à marche forcée. La rupture énergétique avec la Russie a entrainé une augmentation des tarifs des services publics et ainsi une explosion de la dette de la population en ce qui concerne le logement et les services communaux. Dans le même temps le chômage et la baisse du niveau vie sont devenus hors de contrôle. Ne sachant plus quoi inventer, l’un des députés du parti gouvernemental « Serviteurs du Peuple », E. Bragar a proposé le 21 juillet 2021, une loi pour légaliser le « cannabis médical ». Kiev a cessé de rêver de Bruxelles et s’oriente désormais vers le modèle colombien.

Faute d’avoir une prise réelle sur les événements, Zelenski s’acharne désormais, comme son prédécesseur sur la persécution des russophones ukrainiens, c’est-à-dire la majorité de la population de son pays. Sur la scène internationale, Kiev provoque désormais le dédain, le mépris et l’exaspération. En avril 2021, les services secrets ukrainiens n’ont pas hésité à enlever un de leur ressortissant réfugié dans un pays pourtant considéré comme ami, la Moldavie. Il s’agit de Nikolai Chaus, l’ancien juge du tribunal du district Dniprovsky de la ville de Kiev. Nikolai Chaus est connu pour avoir envoyé derrière les barreaux Gennady Korban, le plus proche associé de l’oligarque Igor Kolomoïski. Participant ainsi à un règlement de compte entre Kolomoïski et l’ancien Président Porochenko, Zelenski a préféré la barbouzerie plutôt que d’attendre l’extradition. Ce kidnapping n’a bien entendu provoqué aucun écho en Europe contrairement à l’arrestation rocambolesque de l’ex-dissident biélorusse Protassevitch.

Nikolaï Chaus après son kidnapping en Moldavie par les services secrets ukrainiens.

Si Zelenski peut tranquillement persécuter les russophones sur le territoire qu’il contrôle encore, il en va tout autrement dans le Donbass libéré et bien sûr en Crimée. Tentant vainement de détourner son opinion publique des vrais problèmes de l’Ukraine, il a entrepris de fonder le projet autistique de la « Plateforme de Crimée ». Cette idée qui semblerait être pour Zelenski un moyen de revenir à sa carrière précédente d’amuseur public, consiste à préparer le retour de la Crimée au sein de l’entité ukrainienne. Le Président ukrainien en est certain, les Criméens n’attendent que cela. Même quelqu’un d’aussi peu formé que Zelenski ne peut croire que les Criméens aient sincèrement envie d’intégrer un pays désormais du tiers monde. Il s’agit d’une autre tentative désespérée de renouer un dialogue direct avec Vladimir Poutine et les grandes puissances occidentales, qui se désintéressent chaque jour davantage du sort de l’entité kiévienne.

Vladimir Zelenski n’est pas un homme d’Etat, il n’a sans doute jamais saisi la portée réelle de sa fonction. En janvier 2020, élu Président depuis 8 mois, il se rend à Oman pour des « motifs personnels », sans se rendre compte du scandale qu’il déclenche et auquel il échappe finalement par la destruction « opportune » du Boeing-752 au-dessus de l’Iran.

L’arrivée de Zelenski au pouvoir aurait pu aussi être l’occasion de lever enfin le voile sur la destruction par l’armée ukrainienne du Boeing MH-17 de la Malaisian Airline, au-dessus du Donbass, le 17 juillet 2014. On espérait la publication des enregistrements de la boîte noire de l’appareil, ceux de ses échanges avec la tour de contrôle de Dniepropetrovsk, dont l’aéroport était contrôlé par l’oligarque Igor Kolomoïski. On espérait comprendre pourquoi, cette même tour de contrôle avait demandé au Boeing de diminuer son altitude. On espérait au moins que le nouveau Président reconnaisse la faute du gouvernement ukrainien de l’époque, de ne pas avoir fermé son espace aérien, mais il n’en fut rien. Sans aucun respect pour la vérité et les familles des victimes, Zelenski s’est enfoncé dans le mensonge, comme le fit son prédécesseur, Petro Porochenko.

Débris du Boeing MH-17, abattu par l’armée ukrainienne le 17 juillet 2014

Vladimir Zelenski n’est pas un homme d’Etat, c’est aujourd’hui une évidence. Il est un agité qu’agite sans cohérence réelle une flopée de conseillers plus médiocres et vénaux les uns que les autres, quand ils ne sont pas tout simplement ceux d’une puissance étrangère. Les Criméens ne reviendront jamais, le Donbass ne veut pas revenir, la Nouvelle Russie veut s’émanciper. L’Ukraine est un territoire sans Président, sans Etat et finalement sans peuple.

Xavier Moreau

Les derniers articles par Xavier Moreau (tout voir)

Xavier Moreau

Directeur de STRATPOL. Saint-Cyrien et officier parachutiste, titulaire d’un DEA de relations internationales à Paris IV Sorbonne, spécialisé sur les relations soviéto-yougoslaves pendant la guerre froide. Installé en Russie depuis 15 ans, il dirige la société LinkIT Vostok. Il est l'auteur de la "Nouvelle Grande Russie" et de "Ukraine, Pourquoi la France s'est trompée ?"

Xavier Moreau has 45 posts and counting. See all posts by Xavier Moreau

20 réflexions sur “Vladimir Zelenski, autopsie d’un désastre.

  • Je suis un grand admirateur de la Russie, que je connais plutôt bien. Arts, sciences, paysages, patrimoine culturel… c’est un pays d’une beauté à couper le souffle. Et les russes sont très sympas !!

    Ceci étant dit, quelle armée d’incapable, et surtout quelle incroyable bêtise pousse nos amis à toujours choisir des autocrates pour les diriger??….

    L’armée ukrainienne, aux ordres du clown Zelinsky, a mis une rouste monumentale a cette armée fantoche ! La guerre en Ukraine est perdue pour les russes.

    Répondre
  • Je suis depuis un moment Monsieur Xavier Moreau. J’ai aussi lu, et je le recommande chaudement le livre de Jacques Baud “Poutine, maître du Jeu. Je n’en reviens pas de ce que l’on a fait comme coups fourrés à la Russie , tout ça pour lécher les bottes des Etats unis. D’ailleurs, ça va recommencer avec la Chine pour Taïwan.
    Ce Zelenski tue son propre peuple, il est la marionnette des USA, le pantin de Biden. Par contre, tout ce que le peuple du Donbass a vécu est passé sous silence. Il devrait avoir honte de se montrer en public. C’est un mafieux tout juste bon à déposer culotte devant les caméras pour amuser la galerie à l’époque où il était comique. maintenant , il baisse son pantalons devant Biden. Quelle mauvaise habitude. j’espère que les Russes vont se le capturer et lui descendre une bonne fois pour toute son futal à cette espèce de guignol. Heureusement que la Russie est forte maintenant. je suis régulièrement son aviation et les SU5 ou le TU 160 et je ris tout doucement devant les grandes prouesses de notre aviation. Quant à notre cher président, il n’a même pas lu les accords de Minsk car il a raconté une sacré bourde à Monsieur Poutine. Bonjour la crédibilité alors que c’était la France et l’Allemagne qui devaient faire éviter ce qui se passe en Ukraine en faisant respecter les accords d’où d’ailleurs la Russie n’est pas citée. Lorsque j’écoute LCI ou BFM ou d’autres, je me demande si le premier pouvoir c’est pas ces fichus médias avec leur propagande de débile profonds et d’experts encore plus débiles. Les vieux généraux qui parlementent et savent tout sont-ils capables de connaître le fonctionnement des armes de nouvelles génération ? Permettez moi d’en douter..
    Quant à Monsieur le Président Poutine, je respecte cet homme pour la protection qu’il apporte à son grand et beau pays. Il travaille pour son pays et ses habitants. Il a redressé la Russie en peu de temps.
    maintenant il va nous falloir compter avec cet Homme, que cela nous plaise ou non. j’espère qu’il gagnera et qu’il apportera un vent nouveau dans un monde nouveau. Merci à lui de nous apporter un réconfort dans un homme politique enfin digne de ce nom.

    Répondre
  • Un vieux proverbe turc dit: “Si un clown emménage dans un palais, il ne devient pas roi, simplement le palais devient un cirque”. Je trouve que la sagesse turque s’applique parfaitement au cas de Zelenski.

    Répondre
    • La sagesse Turque s’applique aussi, hélas, à une terre qui nous est chère : La nôtre… Nous pouvons simplement remplacer clown par théâtreux

      Répondre
  • D’Algérie , veuillez recevoir ces quelques rayons de soleil bien chaud , en cette période de changement de temps en Russie. Merci pour toutes ces explications que tous les médias français, avec leurs experts en tout , ne veulent pas voir , car la réalité est bien là . Personnellement, j’ai eu l’occasion de venir en Russie dans le cadre de mes études à Tombov. Et aujourd’hui, J’éprouve un plaisir énorme de vous suivre sur votre chaîne .
    Cette crise à fait ressortir le véritable visage de tout ce monde occidental hypocrite, non seulement, mais aussi toutes ces institutions onusiennes qui sont en réalité les clochers des USA.
    De toute évidence , un nouveau monde est entrain de naître grâce à Monsieur Poutine . Par contre Biden sera le premier président américain qui véra la chute du Dollars comme monnaie d’échange.
    Encore une fois merci pour tout.

    Répondre
  • J’adore la Russie,j’ai été une dizaine de fois,et pris des cours de littérature a l’université,chez nous tout le monde soutient Poutine,j’ai hâte d’y retourner,merci pour vos analyses Mr Moreau.

    Répondre
  • Je n’apprécie pas du tout ce Zelinski qui ordonne aux Entreprises françaises et qui culpabilise toute la planète alors qu’un referendum et négociation avec Poutine aurait évité ce drame ! Zelinski est aussi capable de diriger un pays que Macron….Clown et énarque même combat: l’égo de moi-même suffit à tout ! Les saillies télévisées de Zelinski sont pitoyables…Et pour compléter le trio de comiques dramatiques nous avons le fossile de la politique Biden, arrivé 1er après 50 ans de carrière de second

    Répondre
  • “25 % … soit uniquement 8 promesses sur 30.”

    Mvouè… 27 % plutôt… 26⅔… Ce n’est guère différent, mais cette approximation fait un peu barque chargée ici.

    “russophones ukrainiens, c’est-à-dire la majorité”

    C’est bien possible, mais certaines sources disent le contraire. Pris entre le matreau de la propagande pro-atlantiste et la faucille l’enclume de la prpagande pro-poutinienne, j’aimerais bien une source pour juger.

    Répondre
  • bonjour , la turquie a livré des drones militaires à l’UKRAINE ceux -ci ont d’après les dires d’un journaliste dans son dernier bulletin “LE QUOTIDIEN.COM” de JOVANOVIC de détruire les véhicules citernes de ravitaillement des chars en route sur le front laissant ceux-ci en panne de carburant et les militaires fait prisonniers. qu’en pensez vous ?. merci cordialement.

    Répondre
    • INTOX , guerre psychologique.
      A mon avis tentative désespérée de Zilensky pour faire croire a sa capacité de résister et de <" mouiller "
      les occidentaux en demandant des armes, l'exclusion a
      Aérienne , des avions etc …

      Répondre
  • SVP pourriez-vous préciser la façon d’accéder au site Sputnik via Telegram
    je me suis inscrit sur le site Telegram, mais ensuite comment procéder ?
    il se peut que d’autres internautes soient intéressés par cette information, à l’heure où le pouvoir atlantiste exerce sa censure envers les vrais médias d’information, tels que vous y contribuer vous-mêmes.
    Merci.

    Répondre
  • l’UE veut exploiter la guerre en Ukraine pour l’intégrer à l’ OTAN alors que sa population est russophone :le pacte de Varsovie a été dissous , pourquoi conserver l’Otan ? si ce n’est pour la mettre comme les états de l’Europe actuelle sous l’influence des USA : cf les relations crapuleuses de Zalureski avec Hunter Biden sont la preuve de cette volonté des USA de s’accaparer le pouvoir en Ukraine qui obéit à un régime néo-nazi qui maltraite sa population !

    Répondre
  • merci pour votre video car maintenant, nous sommes privés de RT.
    Il semble que l’Occident est pris d’une fébrilité hystériquement jouissive à l’idée de faire “enfin” tomber Poutine. Et Zelenski semble nous refiler la patate chaude en transformant le conflit Russie-Ukraine en conflit Russie – Otan. D’où un vrai danger d’extension, ne pensez vous pas ?
    Poutine voit très bien ce que vaut “l’empire du mensonge” comme il l’appelle. De fait, ce conflit est aussi culturel, entre un monde en pleine décadence culturelle, morale, spirituelle et ce que certains osent appeler “l’ancien monde” de Poutine, monde qui semble le seul lucide et encore vivable. Entre le pass vaccinal et la censure de la presse, on se demande où est la vraie dictature ?

    Répondre
  • A mon avis Zelenski n’est pas un clown,
    Il est simplement une marionnette crée pour une pièce de théâtre bien particulière, ni plus ni moins.
    Il est probablement si inintelligent qu’il ne se doutait de rien et le moment venu il a été l’otage des
    régimes profond de washington et de bruxelle et a agi par instinct de survie court-terme.
    Le peux me tromper bien sur.

    Répondre
    • Il (Zelenski) est le copiécolle de Manu

      Répondre
  • Dr Daniele Ganser : “En Ukraine, les tensions entre l’OTAN et la Russie augmentent. Si l’on lit sur ZDF comment ce conflit est arrivé, on n’apprend toutefois pas un mot sur le fait que les Etats-Unis ont renversé le président Ianoukovitch le 22 février 2014 en Ukraine afin d’attirer le pays dans l’OTAN. Le rôle des États-Unis dans le coup d’État est tout simplement passé sous silence.”
    Il faut lire ses deux derniers livres “Les guerres illégales de l’Otan” et “Une brève histoire de l’empire américain” aux éditions Demi Lune.

    Répondre
  • Quand on élit un clown comme président, cela est symptomatique de la gangrène qui ronge ce pauvre pays absolument déçus de la nomenklatura qui les oppresse. Pas besoin de s’attendre à des étincelles de la part d’un guignol, plutôt à des effets d’annonce de plus en plus orientées par la subjectivité et l’émotionnel. Maintenant, avec ses UAV Bayraktar et ses ATGM Javelins, il se met à rêver de reproduire l’opération Iron Fist menée par l’Azerbaïdjan pour reprendre le haut karabah, cela risque de ce finir mal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.