Malgré le conflit ukrainien, la Russie est plus que jamais ouverte aux ressortissants étrangers souhaitant découvrir l’âme slave, aux patriotes en quête d’une vie plus en phase avec leurs valeurs, ou aux investisseurs ayant compris que l’avenir se joue ici. Devant les nombreuses demandes en ce sens, nous avons recensé sur cette page les informations utiles évoquées dans nos vidéos, pour ceux qui souhaitent “passer à l’Est”.

Voyager en Russie

Il est toujours possible de visiter la Russie, même si le prix des vols a considérablement augmenté depuis 2022. Il faut au préalable obtenir un visa de tourisme auprès de l’ambassade de Russie en France (ou de votre pays).

D’Europe il n’y a plus de vol direct depuis la fermeture des espaces aériens entre Occident et Russie et le prix des billets a triplé (au minimum), il faut donc faire escale dans l’un des aéroports suivants:

  • Belgrade (Serbie) desservi par les compagnies Air Serbia et Air France;
  • Istanbul (Turquie) desservi par Turkish Airlines, Nordwind, Red Wings, Pegasus Airlines, Россия, Азимут et Аэрофлот;
  • Ankara (Turquie) desservi par Anadolujet;
  • Erevan (Arménie) desservi par Fly One, Air France et Transavia;
  • Baku (Azerbaïdjan) desservi par Azerbaijan Airlines;
  • Dubaï (Emirats Arabes Unis) desservi par Fly Emirates;
  • Abu-Dhabi (Emirats Arabes Unis) desservi par Etihad Airways;
  • Mascate (Oman) desservi par Oman Air;
  • Alger (Algérie) desservi par Air Algérie;
  • Tel-Aviv (Israël) desservi par El Al Israël Airlines et Arkia;
  • Urgench (Ouzbékistan) desservi par Uzbekistan Airways;
  • Le Caire (Egypte) desservi par Egyptair 
Ile de Kizhi sur le lac Onega en Carélie

Il est aussi possible de combiner avion et bus en passant par le Nord (Pays Scandinaves ou Pays Baltes) puis en traversant la frontière en car jusqu’à Saint-Pétersbourg (lignes de bus Luxexpress, Ecolines ou Sovavto) et prendre le train ou l’avion pour rejoindre Moscou ou d’autres destinations en Russie. C’est l’option la moins chère:

  • Helsinki (Finlande) desservi par Finnair ou Air France;
  • Riga (Lettonie) desservi par Air Baltic;
  • Vilnius (Lituanie) desservi par Air Baltic ou Ryanair;

Ou plus long par une escale à Oslo puis Kirkenes (Norvège) desservis par Norvegian Air Shuttle, Scandinavian Airlines ou Transavia, puis le bus pour traverser la frontière jusqu’à Mourmansk (Russie) où vous pourrez rejoindre Moscou en avion avec S7 Airlines.

Enfin, il est possible de passer par Gdansk (Pologne) avec Ryanair, puis traverser la frontière en bus jusqu’à l’enclave de Kaliningrad (Russie), d’où vous pourrez rallier Moscou en avion avec S7 Airline, Smartavia ou Yakutia Airlines.

De nombreux comparateurs n’affichent plus les vols vers la Russie mais certains continuent, comme Liligo, Aéroports-Voyages, Jetcost, Unpublished Flights ou d’autres, mais le mieux est de chercher directement sur les sites des compagnies aériennes.

Sur place, vous pourrez changer vos devises pour payer vos achats, voici les bonnes astuces à connaitre.

Immigrer en Russie

Les Russes invitent avec humour les occidentaux à les rejoindre avant qu’il ne soit trop tard (winter is coming) :

Pour vous installer en Russie il vous faudra trouver un moyen de subsistance et obtenir un visa de séjour. Il est très simple d’ouvrir un compte bancaire sur place.

Contrairement à la France, la Russie n’est pas prodigue de ses impôts: elle ne distribue pas de prestations sociales aux étrangers mais les réserve à ses ressortissants. Il vous faudra donc soit vivre de vos rentes (heureux êtes-vous dans ce cas!), soit trouver du travail. La bonne nouvelle c’est que l’économie russe est en plein essor et que le travail ne manque pas, sutout dans les nouvelles technologies. Un service d’accompagnement des personnes souhaitant s’installer en Russie a été ouvert, il vous suffit d’écrire à l’adresse immigrationideologique@mail.ru en leur expliquant pourquoi vous souhaitez émigrer en Russie et ils vous guideront dans vos démarches.

Vous pouvez aussi profiter des conseils d’un “Frussien” ou vous faire aider par un expert sur place.

Pour vous accompagner dans votre recherche d’emploi ou votre création d’activité, nous vous conseillons de contacter l’agence ATSAL.

Il sera nécessaire d’apprendre la langue russe car dès que l’on sort des grandes villes il est difficile de trouver des francophones ou des anglophones. Mais quand on émigre dans un pays, s’approprier sa langue et sa culture va de soi, n’est-ce pas? Notre partenaire Logios propose une réduction sur ses formations pour les lecteurs de Stratpol : -10% avec le code promo STRATPOL10.

Après quelques années vous pourrez même acquérir la nationalité russe

Trouver l’âme sœur en Russie

L’engouement des femmes russes pour les hommes français (et inversement) ne se dément pas. Loin des clichés et des mythes, si vous avez le projet sincère de fonder un foyer franco-russe, vous pouvez contacter l’agence Valentin qui vous accompagnera dans la quête de votre âme sœur en remplissant ce formulaire.

Se faire des amis

Il y a environ 5000 Français installés en Russie, qui sont pour la plupart venus chercher ici les valeurs qu’ils ont perdues en Occident. Vous ne vous sentirez donc pas seul dans cet immense pays! Voici plusieurs canaux Telegram de Français expatriés en Russie:

Investir ou développer une activité en Russie

De nombreux entrepreneurs ont compris que la dédollarisation de l’économie mondiale était enclenchée et menaçait leurs activités. Si vous souhaitez investir ou vous développer en Russie pour trouver de nouveaux relais de croissance, nous vous recommandons les services d’une société de conseil spécialisée dans l’accompagnement des sociétés en Russie.

Vous hésitez ?

Voici ce que vous perdrez en Russie 😉

14 thoughts on “La Russie, terre d’accueil

  • Peut être que le plus simple serait de rester dans son propre pays afin de LUTTER pour qu’il reprenne sa place. Plutôt que de se sauver comme un lâche en espérant et croyant que l’Eldorado est forcément ailleurs !

    Répondre
    • Au prix du sacrifice de tes enfants, 11 pikouzes, la masturbation des la maternelle, le genre et la pédocrinalité comme avenir proposé… le placement à l’ASE si t’es pas d’accord… Ça nous renvoie à l’ambiance des goulags, n’est ce pas ? Soljenitsyne avait bien compris l’arrivée de la décadence occidentale, très tôt.
      L’extraction permet aussi de continuer la lutte d’une autre manière. Et en plus de pouvoir ressouder des liens détruits par des politiques anti russes primaires.
      Chacun voit si la lutte est possible, comment et à quel prix…

      Répondre
  • sauf si t’es journaliste prison Evan Gershkovich Journaliste ou en renseignement 20 ans de prison,
    , ou influenceur 10 millions de roubles d’amende fiscale ou 5 ans de prison, Elena Blinovskaya , ou français (saisit de ton entreprise ) même au kazaksthan …

    Répondre
  • Comment faire pour convaincre ma femme?
    peut-être par un petit voyage touristique.
    Est-il possible d’aller en Russie en camping-car?
    Mon frère Dmitri de St Pétersbourg sera heureux de me revoir

    Répondre
  • Ping :

  • J’avais 14 ou 15 ans, j’avais une correspondante en Russie (URSS), les lettres que je recevais étaient toutes merveilleuses……Même sans les ouvrir, c’était comme une peinture et en les ouvrants c’était encore plus extraordinaire, elle s’exprimait en Français, avait mon age, mais j’étais incapable de répondre en Russe…… bon je les ai perdus, nous parlions des choses communes, totalement ordinaire…Non, c’est pas vrai, c’était extraordinaire, et puis et puis peut-être par désinvolture, parceque je n’étais qu’un gamin, ça c’est arrété…….Et je regrette, merde encore!
    à l’époque une lettre mettait entre 15 jours ou un mois pour venir, à chaque fois ouverte à la frontière.
    Le regret énorme que j’ai, comme une culpabilité qui me suis depuis (j’ai 70ans) c’est que cette correspondance ai stopé…..parceque c’est sans doute moi qui n’ai pas répondu à sa dernière lettre, ou je ne sais pas!
    Même si je suis à chaque instant au milieu de ma vie, en allant en Russie je me sentirai comme encombrant. Par contre louer une Datcha des plus sobre qui soit, oui, pour un mois?
    Dans ma Datcha, ici à Concarneau je me chauffe avec une cuisinière à bois datant de 1934.
    Ma maigre retraite d’artisan me suffit simplement!
    Amitié à l’immense Peuple Russe.

    Répondre
  • bonjour;
    nulle en langue , on a essayé de m’apprendre l’anglais mais – sans y parvenir ;
    j’aimerai savoir s’il y a des groupes avec qui je pourrais éventuellement m’intégrer ;
    je désire quitter le pays (France)
    je suis à la retraite *1100€* par mois ; et j’accepte de reprendre le travail – ex-infirmière – je sais passer le balais parce que je me doute que je ne retravaillerai plus dans le médical
    y a t’il un “truc” pour moi ?

    Répondre
  • Quand vous vivez avec une retraite de merde(1000€) où voulez vous aller?

    Répondre
    • …avec sa retraite de « merde », c’est clair que rester en France pose problème. En Russie elle y trouvera en tout cas plus de pouvoir d’achat de que dans son pays de « merde », et sans avoir Besoin de travailler….y’a d’autre pays pour ça aussi, le Portugal, le Maroc, l’Algerie, la Tunisie et la plupart des pays Africains et sud américains….L’Uruguay est pas mal…..après il faut s’adapter!

      Répondre
      • OUI MAIS!!! dans de si beaux pays comme la Tunisie, le Maroc ou l’Algérie dont dont mon père m’a tant parlé, est-il prudent d’y aller quand on est blanc, Français, Chrétien quand on constate comment les jeunes de “là-bas” vivant en France se comportent envers les Français de souche en France même? J’aurais bien aimé voir ces pays, les visiter mais ma femme a peur d’y aller et je ne veux pas l’entrainer dans ce qui peut être une grosse galère comme certains faits divers ont relaté les déboires parfois tragiques de touristes téméraires ou inconscients.

        Répondre
    • En Russie c’est viable, pas la panacée mais une vie normale, j’y pense par rapport à ma pension d’état, mais n’ayant aucune confiance dans le gouvernement actuel (inquiet qu’ils me coincent, ont ils le droit de supprimer ma retraite militaire?). 1000€ la bas, vous vivez mieux qu’en France, en évitant toutes les débilités woke. Juste le froid, je vis en Nouvelle-Calédonie, en cas de conflit, je prie que la Russie soit la première ici. J’ai connu des russes en 92 en ex Yougoslavie (1er mandat ONU), des civils qui travaillaient là. J’ai appréciés ces personnes entières. J’ai appris par eux les bases de leur alphabet. La France n’aurait jamais dû s’éloigner de la Russie.

      Répondre
      • la France n’est plus qu’une colonie des USA, le macro en a fait leur pute un peu façon hunter et les gamines. J’en suis triste et en colère

        Répondre
        • macro n’est que la synthèse des autres qui ont été élus par les français……
          maintenant ou à commencé la descente aux enfers ,that is the question…….

          Répondre
  • https://youtu.be/IJKaGGKg6zM.
    Ici, dans la vidéo Alain Bauer, ils explique que à Bakhmout il y a cinq à 10 fois des pertes russe, à part rapport ukrainien ? Ça devient inquiétant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.