Auto-éditeursIngénierie sociale

Mémoire d’un dissident au temps du Grand Reset

Ce témoignage est pour vous si vous avez dans le cœur un désir de souveraineté pour les êtres et les peuples, un désir de démocratie véritable.

En 2023, les bases de l’identité numérique et du crédit social seront posées. C’est inéluctable : nous traverserons une période de totalitarisme qui nous changera tous. Le Grand Réveil passe par le chemin douloureux du Grand Reset : les rêveurs doivent se réveiller !

Comment composer avec la folie des hommes ? Quel sens donner à notre dérive collective vers l’absurde et l’arbitraire ? Quels combats mener ? Ce témoignage pose ces questions essentielles et explore quelques pistes de transformation intérieure et citoyenne.

Inutile de chercher à remplacer nos dirigeants par d’autres, c’est le système qui bascule dans la folie raisonnante. Les mécanismes prévus pour le contrôler ne répondent plus, et même nos dirigeants finiront par se faire écraser par l’arbitraire. La technocratie dérive vers le totalitarisme. Le covidisme et le bellicisme ne sont que des symptômes, notre maladie est beaucoup plus grave.

Les trois voies les plus courantes aujourd’hui sont des voies de réaction : la soumission, la résistance par la violence et la fuite vers l’utopie. Soyons lucides : elles portent elles-mêmes le germe du totalitarisme.

Il y a une quatrième voie, moins explorée et pourtant plus puissante : la dissidence. Désobéir pacifiquement pour se mettre au service de ceux sur qui on a autorité et dissimuler sa désobéissance. Voilà la voie qui nous permettra de traverser le Grand Reset et de préparer de l’intérieur le Grand Réveil.

SOYEZ DES DISSIDENTS !

L’Auteur

Corsaire anonyme, qui suis-je ? Je suis un scientifique. Un Américain. Un Canadien français. Cent fois né, cent fois mort. Un Huron dans l’âme. C’est mon amour de la philosophie et des mathématiques qui m’a appelé ici et maintenant. J’ai œuvré à l’émergence de l’intelligence artificielle. Naïf peut-être, sincère sans doute, je rêvais et je rêve encore qu’elle nous aide à avancer en conscience vers l’amour. J’ai grandi. Cette guerre qu’on mène contre les peuples et contre la souveraineté me fait mal mais m’a ouvert le cœur et les yeux. Je suis un dissident.

STRATPOL
Les derniers articles par STRATPOL (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.