Deux ans et demi après la fuite de l’armée américaine d’Afghanistan, il n’y a pratiquement pas d’alternative au pouvoir des Talibans dans ce pays du Moyen-Orient – un mouvement religieux et politique militarisé, interdit dans de nombreux pays du monde en raison de ses méthodes terroristes de gestion géopolitique. Aujourd’hui, les Talibans représentent un phénomène unique au niveau national, à l’instar des bolcheviks en Russie après 1917 – sans reconnaissance internationale, mais avec un pouvoir national. L’histoire mondiale montre que cela ne peut pas durer indéfiniment, et nous sommes maintenant témoins de tentatives de négociations avec les principaux acteurs mondiaux, en particulier avec les États-Unis d’Amérique.

En effet, environ 7 milliards de dollars appartenant au gouvernement afghan sont actuellement gelés dans le système financier américain. Les Talibans sont prêts à résoudre les différends avec l’Amérique pour récupérer ces fonds, mais les États-Unis ne sont pas pressés, bien que l’administration de Joe Biden soit globalement en faveur de la normalisation des relations avec le régime taliban. Mais les républicains y sont fermement opposés, et avec l’hypothétique retour de Donald Trump à la Maison Blanche, les perspectives de reconnaissance officielle du régime Taliban par les États-Unis deviennent incertaines.

Dans cette situation, à mon avis, la seule mesure efficace pour les Talibans serait de s’acquitter de leurs engagements à former ce qu’on appelle un cabinet ministériel inclusif. C’est-à-dire un gouvernement afghan représentant les principaux groupes ethniques de l’État du Moyen-Orient. Comme on le sait, l’Afghanistan est un pays multiethnique, dont la population comprend plus de 20 ethnies, clairement mentionnées dans la Constitution de 2004 (parmi les grands groupes ethniques : Pachtounes (50 % de la population), Tadjiks (25 %), Hazaras (20 %), Ouzbeks (5 %), ainsi que Turkmènes, Baloutches, Pashais, Kirghizes, Gujars, etc.). Il est évident qu’un gouvernement polyethnique ne peut être formé qu’en lançant le plus rapidement possible un dialogue politique interne dans le pays. C’est le seul moyen de stabiliser le paysage politique instable de la république, accompagné en outre de conséquences économiques négatives.

Pour la France, la culture politique intérieure de l’Afghanistan sous des formes civilisées est d’une grande importance. Il n’est pas un secret que la jeunesse afghane fuit le chaos militaire pour l’Europe, se retrouvant souvent en France. Bien que parmi ces réfugiés, seuls quelques-uns rejoignent des groupes terroristes, tous vivent dans une situation illégale, basculant finalement dans la criminalité. Si un processus de formation d’un gouvernement polyethnique est lancé en Afghanistan, et, par conséquent, si des ascenseurs sociaux sont mis en place pour les représentants de toutes les nationalités, alors moins de personnes voudront quitter leur patrie pour une France prospère, mais lointaine.

Il est également évident qu’avec l’inclusion de toute la palette d’ethnies dans la vie socio-politique du pays, le gouvernement officiel de Kaboul a de sérieuses chances d’être reconnu au niveau mondial, en particulier par l’Occident collectif.

Andrey Belobor

STRATPOL
Les derniers articles par STRATPOL (tout voir)

5 thoughts on “Quels liens entre les Talibans et l’Occident ?

  • pas d’accord avec cette analyse non réaliste et basé sur les faux informations ;
    – déjà pourcentage ethnique totalement faux car on jamais eu une calcule sur place , officielle et indépendante en Afghanistan ,
    -pouvoir et soutien nationale pour les taliban et les bolchevick incomparable .
    -pas la fuite de l’armée américaine d’Afghanistan , plutôt un deal cruel .
    les taliban ne accepteront jamais de construire un gouvernement afghan représentant les principaux groupes ethniques ils sont élevé pour ça . ils sont la pour faire l’Afghanistan un endroit sûr et sécure pour les autres groups religieux et politiques militarisées (terroristes) et ensuite exporter leurs valeurs par n’importe quel moyen . il faux savoir pour les talibans le seul moyen de garder leurs soldats c’est d’être l’extrémiste , diffuser la peur et enfermer les femme .
    il y a toujours des alternative politique même très forte et soutenu par les afghans contre les taliban mais malheureusement avec pas suffisamment de soutien politique et financier surtout d’USA .
    On sais bien que actuellement les talibans arrivent à garder leur pouvoir grâce à l’argent hebdomadaire d’USA ( 40 million /semaine) dans le cadre de traité avec USA ;

    Répondre
  • Le retrait soudain des états unis d’Afghanistan, laissant la voie libre aux Talibans n’est-il pas un peu suspect? Il est connu qu’il y a eu une grande perméabilité entre l’Afghanistan et le Xinjiang en Chine, d’où des extrémistes islamistes ouïghours paraient pour faire leur formation armée auprès des talibans avant d’y revenir commettre des actions terroristes. Si on ajoute à cette observation la propagande démesurée et soutenue sur le prétendu génocide des Ouïghours on n’est plus très loin de penser que les américains aient pu passer avec les Talibans un deal pour qu’en échange du pouvoir en Afghanistan ils acceptent de servir de base arrière aux séparatistes islamistes ouïghours. Après tout ce sont les américains qui ont mis les talibans au pouvoir après le conflit contre la Russie, refusant leur soutien à l’unique parti un peu plus ouvert que les autres de l’époque et leur préférant ces religieux formés au, et soutenus par, le Pakistan, allié solide des américains dans la région.

    Répondre
  • Mercenaire afghan de bobo occidental prend vite le boboeing face aux antiques vrais guerriers en djellabas et sandales (sans gilet pare-balle..)… parti chercher chez son maître un supermarché de la branlette plus sûr… la branlette une valeur droitdelhommiste commune aux 2…
    .
    Bobo du Boobaland (ex-France) ferait de même (mais plus vite).
    Barbu du Boobaland rigolerait si on lui demandait de se battre pour les infidèles…
    Dealer a autre chose à foutre que de mourir dans une tranchée pour babtou fragile.
    Souchien défendrait Mackinsey ? Piscine des burkinis et école des voilées ? Mourir pour Sissy des Caraïbes le glands remplaciste de la souchiennerie ? OTAN-Woke et son melting-potes orange mécanique cancel ?
    .
    “Le bourgeois est l’homme qui a perdu le sens de l’Être, qui ne se meut que parmi des choses, et des choses utilisables, destituées de leur mystère, antipode de toute spiritualité (religieuse où politique). Aussi l’idéologie est toujours anti-bourgeoise.” Evola

    Répondre
    • Vous comprenez ce que vous écrivez parce que moi j’ai rien compris :)))

      Répondre
      • Plus simple (qui n’a rien à voir):
        .
        80% de colons dans les taules du Boobaland (ex-France)
        .
        “Vive le béton ! Vive la traite négrière !” houri verte
        .
        «L’IMMIGRATION fait baisser ainsi les salaires [smicardisation], et dégrade la condition morale et matérielle de la classe ouvrière [orange mécanique…] une classe ouvrière divisée en deux camps hostiles [archipel de Fourquet], les prolétaires anglais et les prolétaires irlandais [imaginez avec musulmans/chrétiens] Le SECRET de l’impuissance de la classe ouvrière anglaise [souchienne], en dépit de son organisation […] grâce auquel la classe CAPITALISTE maintient son pouvoir. Et cette classe [Soros] en est parfaitement consciente »
        MARX, lettre à Meyer et Vogt, 1870
        .
        POURQUOI LE GLANDS REMPLACEMENT : MACY
        .
        https://dailymotion.com/video/xdvnx8 ..
        https://www.youtube.com/watch?v=Dbbh9aymEx4&t=271s
        .
        extrait documentaire Arte “Das Netz”, conférences de Macy “tuer le holisme autoritaire du blanc” et son incarnation, l’état social et national; détruire la dangereuse cohésion du peuple en sapant son histoire, ses traditions et ses mœurs communes (la philia, la sittlichkeit) pour instaurer la féodalité d’une Cosmopolis ploutocratique occidentale.
        .
        Voilà pourquoi le sith soutient les talibans, visiteurs des temps anciens, d’avant glands remplacement et woke.
        .
        .
        Plus dur (marxisme), le taliban vu par Lukacs:
        .
        “Bienheureux les temps qui peuvent lire dans le ciel étoilé les cartes des voies qui leurs sont ouvertes et qu’ils ont à suivre ! Bienheureux les temps dont les voies sont éclairées par la lumière des étoiles ! Pour eux tout est neuf et pourtant familier; tout signifie aventure et pourtant tout leur appartient. Le monde est vaste et pourtant ils s’y trouvent à l’aise, car le feu qui brûle dans leur âme est de même nature que les étoiles. Le monde et le moi, la lumière et le feu se distinguent nettement et jamais pourtant ils ne deviennent étrangers l’un à l’autre, car le feu est l’âme de toute lumière et tout feu se vêt de lumière. Ainsi il n’est aucun acte de l’âme qui ne prenne pleine signification et ne s’achève en cette dualité: parfait dans son sens et parfait pour les sens; parfait parce que son agir se détache d’elle et que, devenu autonome, il trouve son propre sens et le trace comme un cercle autour de lui. «Philosophie, dit Novalis, signifie proprement nostalgie, aspiration à être partout chez soi.
        Dans de telles limites [la patrie des archétypes] le monde ne saurait être que clos et parfait. Même si au-delà du cercle que les constellations du sens présent tracent autour d’un cosmos immédiatement vécu et destiné à recevoir forme, on présent l’existence de puissances menaçantes et incompréhensibles, elles restent impuissantes à le priver de sens. Capables de détruire la vie, elles ne sauraient attenter à l’être; elles peuvent jeter des ombres sinistres sur le monde qui a reçu forme, mais ces ombres elles-mêmes entrent dans le système des formes à titre de contraste qui les font mieux ressortir. Le cercle métaphysique à l’intérieur duquel vivent les grecs est plus étroit que le nôtre; c’est pourquoi nous ne saurions jamais y trouver notre place; où mieux, ce cercle dont la finitude constitue l’essence transcendantale de leur vie, nous l’avons brisé; dans un monde clos nous ne pourrions plus respirer. Nous avons découvert que l’esprit est créateur; et c’est pourquoi, pour nous, les archétypes ont définitivement perdu leur évidence objective, et notre pensée suit le chemin infini de l’approximation toujours inachevée.”
        .
        Début de la Théorie du roman (Chap.1 Les civilisations closes) G. Lukacs

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.