Les commémorations russes de 1917, nouvel échec de la repentance

Comment la Russie a-t-elle commémoré la Révolution de 1917 ?
Le rejet général du bolchevisme. Le refus de la repentance.
Comparaison avec le bicentenaire de la Révolution française.

STRATPOL

Centre d'analyses politico-stratégiques et géopolitiques fondé par Xavier Moreau

STRATPOL has 224 posts and counting. See all posts by STRATPOL

4 réflexions sur “Les commémorations russes de 1917, nouvel échec de la repentance

  • Le général de Gaulle, un grand homme de + de 1.90 m hors képi, a correspondu au récitatif lénifiant d’un moment de l’histoire. Ladite histoire écrite a déjà été plus que révisée, réécrite, revue et corrigée et cela se poursuit. Du révisionnisme circonstanciel, d’Etat. Tant pis pour les “croyants”. Néanmoins, il faut de belle fables, une geste, pour “construire”, “instituer” les enfants.

    Répondre
  • Bonjour Monsieur Moreau.
    Tout d’abord merci pour toutes ces analyses ainsi que vos conseils de lecture (et vos ouvrages) qui participent à la nécessaire réinformation.
    Je voulais juste préciser une chose, dans votre évocation de la Révolution russe (et de la Révolution française me semble-t-il) : lorsque vous parlez d’anarchie, je le comprends dans le sens de chaos et non pas dans celui de socialisme libertaire (ou mouvement anarchiste). Anarchie = absence de gouvernement et non pas chaos.
    Le mouvement du socialisme libertaire est bel est bien opposé à celui du marxisme-léninisme (cf. le mouvement de Viktor Makhno en Ukraine, finalement trahis par les “rouges”, ainsi que le rôle anti-anarchiste joué par les troupes staliniennes lors de la Révolution en Espagne).
    Dans le cas espagnol, aussi bien les “démocraties” que les gouvernements fascistes et les marxistes-léninistes, tous se sont ligués contre le mouvement anarchiste libertaire. L’émancipation du Peuple effraie les dominants, quel que soit l’avatar derrière lequel ils se cachent !

    Bien à vous.

    Répondre
  • Monsieur Moreau, relisez les memoires de G. Bonnet, “Le Ququai d’Orsay sous 3 Republiques”. Vous y verrez comment Litvinov informe loyalement son collegue francais de l’invention par Staline de la strategie du Front Populaire. Relisez ensuite Mme Lacroix-Ritz, en sa conference sur le programme du CNR; vous y verrez qu’en septembre 1944 la strategie du Front Populaire etait un fait accompli; tiens, que pensez-vous de la nationalisation de Renault? C’est donc depuis ce temps que le programme de la”Resistance”tient lieu de base morale et politique a la France. Vient ensuite, en 1954, annee funeste, Mendes-France qui negocie avec Moscou l’installation du Vietminh a Hanoi, et qui aboutit a l’expulsion de la France de Saigon. Vient alors, apres l’arrestation de Ben bella, la crise de Suez et le bombardement de Sakhiet, le rejet des “bons offices” anglo-saxons; c’est 15 jours apres la visite d’Etat du president Eisenower que le gl de Gaulle invente “l’autodetermination” (1959), puis “l’appel solenel a la rebellion”(juin 1960), et enfin les “accords d’Evian” (1962) et l’expulsion de la France d’Afrique du nord. La repentance est donc une necessite pour legitimer a posteriori la politique erratique d’abandon systematique depuis 1944, au benefice de l’URSS d’abord, puis, avec la fin de la guerre froide, a l’hegemonie americaine en occident. Le culte du gl de Gaulle est malvenu.

    Répondre
    • Le général de Gaulle, un grand homme de + de 1.90 m hors képi, a correspondu au récitatif lénifiant d’un moment de l’histoire. Ladite histoire écrite a déjà été plus que révisée, réécrite, revue et corrigée et cela se poursuit. Du révisionnisme circonstanciel, d’Etat. Tant pis pour les “croyants”. Néanmoins, il faut de belle fables, une geste, pour “construire”, “instituer” les enfants.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.