2 pensées sur “De Gaulle : sous la statue le volcan

  • 15 novembre 2017 à 09:22
    Permalink

    on peut cependant regretter que le monde reel se soit egare et n’ait pas tenu compte des preceptes du general de Gaulle.

    Répondre
  • 23 novembre 2017 à 09:58
    Permalink

    Le general de Gaulle est un personnage insignifiant.
    Le 17 juin 1940, il s’est enfui clandestinement dans l’avion du general Spears.
    En septembre 1940, il a entraine les Anglais dansune aventure desastreuse a Dakar.
    En1941, il a fourni a l’Angleterre le pretexte de mettre la main sur la Syrie.
    En novembre 1942, il n’etait au courant de rien.
    En juin 1944, il n’etait au courant de rien.
    Il a declare la guerre au Japon alors que ce pays avait besoin de la France pour mettre fin a la guerre qu’il savait perdue; de la decoula le coup de force du 9 mars 1945 et la guerre d’Indochine qui devait s’achever par la fin de la presence francaise en Asie.
    Fin 1945, alors que la France devenait de droit une republique populaire, il prefera se retirer.
    Il revint au pouvoir en 1958 grace a l’operation “Resurrection”.
    Son “actus triumphalis” est alors la constitution en Algerie d’un Etat FLN, qui existe encore.
    En meme temps il inventa la decolonisation, suivant les preceptes de Jacques Foccart.
    Le succes fut de courte duree: en 1964, “plan de stabilisation”, en 1965, ballotage, en 1967, les elections legislatives: “c’est pas fameux”.
    Puis, en 1968, vinrent le mouvement du 22 mars.
    Et en 1969, enfin, a nouveau la demission.
    Il devait alors revenir a Jacques Chirac d’assurer l’avenir dela Ve Republique, “de sa culture” et de ses”valeurs”.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *