ArméesUkraineVidéo

La contre-offensive ukrainienne est un échec, la progression des Ukrainiens est extrêmement faible

Peer de Jong, colonel des Troupes de Marine françaises, a participé à des opérations militaires en Afrique et en Bosnie. Il a également été aide de camp des présidents Mitterrand et Chirac. Peer de Jong est co-fondateur de l’Institut Themiis, une ESSD (Entreprise de Services de Sécurité et de Défense), centrée sur les activités de formation des armées africaines, auteur du livre « Agir entre les lignes – Sociétés militaires privées : Wagner, Blackwater, Mozart et les autres. »

Tout d’abord, en tant que militaire doté d’une grande expérience, il a évalué les succès réels de l’armée ukrainienne dans la contre-offensive. Selon lui, la réalité est très différente de la vision que les médias occidentaux tentent d’imposer. Les réalisations des forces armées ukrainiennes se limitent à l’extension de quelques kilomètres en 4 mois, ce qui peut difficilement être considéré comme un succès dans le cadre d’une offensive de grande envergure.

La contre-offensive ukrainienne est un échec. Il y a 3 nivaux dans une guerre: il y a un niveau tactique qui est le niveau du terrain, et ça ne fonctionne pas parce que la progression des ukrainiens est extrêmement faible. Quelque kilomètres ce n’est pas une contre-offensive.»

Dans le même temps, Peer de Jong a également évalué les changements mondiaux qui ont suivi le conflit ukrainien. Il s’agit tout d’abord de la militarisation de l’Europe. Cependant, selon l’officier militaire français, ce processus profite avant tout aux États-Unis, dont les entreprises d’armement gagnent des sommes colossales sur la production d’équipements pour les armées européennes.

« Aujourd’hui, les armées [européennes] sont restructurées, les budgets militaires augmentent. Ce sont les États-Unis qui gagnent. L’industrie militaire américaine devient extrêmement riche. C’est elle qui va équiper une grande partie de l’armée européenne. L’industrie militaire américaine va dominer l’Europe. »

Le colonel français a également évoqué un autre type de confrontation entre Moscou et Kiev : la confrontation diplomatique. L’objectif stratégique des deux pays est de renforcer les partenariats avec les alliés. Et si l’Ukraine a misé sur l’Ouest, la Russie augmente le nombre de ses partenaires à l’Est, sans pour autant rompre totalement ses relations avec les pays européens.

« L’Ukraine, elle, fait appel à sa diplomatie européenne et occidentale. Donc, une espèce de consolidation, de structuration d’une réflexion occidentale contre la Russie. Et la Russie, c’est un État autant asiatique qu’européen. La stratégie d’aujourd’hui de Poutine c’est d’ouvrir un autre front, de rester connecté à ses voisins de l’Est, donc la Chine, la Corée du Nord et d’autres. »

Cependant, tout n’est pas parfait dans l’alliance entre l’Ukraine et l’Occident. Peer de Jong reconnaît qu’aujourd’hui, l’avenir des livraisons d’armes à Kiev est de plus en plus incertain. Ce facteur crée une anxiété considérable chez les Ukrainiens.

« C’est vrai qu’aujourd’hui il y a une incertitude politique. C’est peut-être un motif d’inquiétude pour les ukrainiens évidemment. Puisque malgré les déclarations qui visent à rassurer les ukrainiens émanant des États-Unis, on voit bien qu’il y a une incertitude sur la constance de l’aide militaire américaine potentielle. »

Un autre phénomène mondial important est l’activation des pays du Sud global. En outre, la plupart des pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine s’unissent autour de la Russie, alors qu’ils ne veulent rien avoir à faire avec l’ancien monde, les anciens colonisateurs.

« L’activité diplomatique menée par la Russie dans le Sud global est un succès pour elle. […] C’est une stratégie qui vise à isoler l’Occident de façon générale, qui apparaît aujourd’hui comme isolé. »

Dans le processus de construction de partenariats entre le Sud et la Russie, la non-imposition d’une idéologie est également un facteur important.

La Russie respecte les valeurs traditionnelles des pays musulmans d’Asie et d’Afrique, alors que l’Europe tente d’imposer ses propres normes de vie, qu’il s’agisse du LGBTisme ou du féminisme. « Aujourd’hui, les pays musulmanes comprennent Poutine à 100%. Moi, j’étais en Afrique il n’y a pas longtemps, les Africains considèrent que Poutine est dans une bonne logique. »

4 thoughts on “La contre-offensive ukrainienne est un échec, la progression des Ukrainiens est extrêmement faible

  • il y a un frenchie expert en jeux videos au nom de zavier titleman
    une petite ordure pretentieuse qui commente les
    avancees foudroyantes des ukrainiens . ce petit zavier au “””””caca nerveux”””” espere se faire embaucher soit chez hanoonais soit C dans le cul … (c’est dans l’air )

    Répondre
    • Mais alors tout a fait d’accord avec toi, je fais des bonds au plafond chaques fois que je regardes quelques minutes de ses vidéos où il annonce des conneries monumentales et ce petit con est invité dans des émissions comme l’autre pujadas, d’ailleurs je crois qu’ils ont la même confession, ..je ne peux pas regarder plus que quelques minutes des vidéos de lytelman car sinon je casse tout chez moi😊…il faut lutter contre ce genre de type et je ne me gène pas pour laisser des commentaires sur ses videos

      Répondre
  • Très bonne analyse réaliste de l’effet guerrier contre la Russie initialisé par les USA. Dans ce contexte de guerre que les USA organisent pour faire suite à l’IRAK Syrie Lybie qui s’étaient entendu à vendre leurs ressources en 5 monnaies mondiales et non plus le seul dollars, ces pays ont été anéantis pour 40 ans avec 2,2 million de morts. La guerre de la dictature dollars continue avec un adversaire plus sérieux qui refuse l’hégémonie du dollars. La Russie donc alliée à la Chine est avec tous les pays des BRICS ceux-ci refusant le dictat des USA et surtout finançant le niveau de vie des USA en utilisant le dollars. Les Etats Unis déclarent donc le guerre à la Russie en utilisant tous les mensonges possibles qui font franchement rigoler tellement gros avec les gros sabots américains . On sait que l’effondrement financier de l’occident est actualisé avec inflation, taxes, pour essayer déjà de payer les intérêts des dettes occidentales estimées à 550 millions de dollars annuels. Les dettes sont insolvables de toutes les façons et irremboursables car pas d’actifs pour garantie . Donc l’occident est arque bouté devant le dieu dollars, pour ne pas sombrer dans un effondrement du dollars et de l’euro indexé par les dettes. L’Ukraine pantin aux ordres des USA paie au prix fort cet entêtement par environ 400’000 morts et un pays ruiné. L’occident au préalable a bien dit qu’il reconstruira ce pays avec 400 à 450 milliards. Promesses qui ne seront jamais tenues comme celles en Irak puisque le déclin du désintéressement du dollars va s’accentuant. Les banques créées entre Russie et Chine indexée sur l’OR plus les pays des BRICS et leurs nouveaux adhérents, plus les futurs membres mettent aussi un bémol au dollars. On sent l’occident au bord de la déroute une Bérézina digne de 6 10 fois 2008 ou le monde perdit 26’0000 à 32’000 milliards de dévalorisation d’actifs.
    Certes on est revenu à des estimations boursières soutenues mais totalement artificielles. Les dettes de plus de 290’000 milliards de l’occident plus de 160% des PIB tout confondus y compris les hors bilans USA et les actifs boursiers. Ceux-ci ne correspondent plus du tout à la valeur de la consommation et la productivité le tout est surfait sur évalué . Donc avant tout effondrement on fait une fuite en avant, la guerre contre la Russie et la Chine qui rigolent de voir l’occident en faillite. Comme les investissements des pays les BRICS ont cessé pour l’occident en bonne partie, celui-ci est bien obligé de concevoir une inflation afin de financer les prochaines souscriptions de dettes, leurs intérêts actuels et futurs, prévus en 2024 dont emprunts France 290 milliards et USA 8’000 milliards.

    Répondre
    • Ces anglosaxons ont massacres 12 millions d’indiens , voles ,spolies leur terre .Pour cette raison ils portent leur drapeau partout sur le toit de leur maison , voiture , casquette , culotte, slip. bikini, etc..etc pour faire AVALER au monde que le Nord amerique leur a toujours appartenu. depuis washinton avec ses 200 esclaves africains a ce jour ces presidents ont ete elus par ce meme peuple .
      Ce peuple satanico-juif ( qui protege israel l’antichrist) et qui soutient leur politichien criminel et voleur de terre doit payer un jour leurs crimes .
      Ne jamais oublier leur sale histoire . Ne jamais pardonner car ils savent ce qu ils ont fait et continuent a le faire .

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.