L’antifascisme authentique

Par Joseph Miller

Pour les populations occidentales, l’antifasciste est un activiste souvent contrôlé par le ministère de l’intérieur pour s’attaquer au principal pilier de notre civilisation, le christianisme. Il existe cependant un antifascisme authentique, capable de manifester contre les bombardements de la centrale nucléaire de Zaporojie par le régime de Kiev. Ce fut le cas à Paris et à Bruxelles.

Le 31 juillet dernier, de nombreux militants internationaux ont manifesté devant l’ambassade ukrainienne à Paris. Leurs slogans et leurs panneaux s’en prenaient directement au président ukrainien Zelensky et à la montée du néonazisme et du néofascisme en Ukraine. Il s’agissait d’exiger de Kiev que cessent les bombardements de la centrale nucléaire de Zaporojie, la plus grande d’Europe. Les médias mainstream tentent de renvoyer dos à dos Kiev et Moscou mais ce sont bien les drones et l’artillerie ukrainienne qui tirent sur la centrale qui est contrôlée depuis déjà plusieurs semaines par les Russes.

Les manifestants ont par ailleurs révélé la vraie nature de l’extrême droite en Ukraine. En effet, le tristement célèbre bataillon Azov de l’armée ukrainienne fut à l’époque condamné par cette même presse mainstream comme étant un groupe de suprématistes blancs arborant sans complexe les insignes nazis.

Après la reddition du régiment Azov à Marioupol en mai dernier une autre unité ukronazie a été fondée : le régiment Kraken. Le média d’État russe a relaté les crimes du Kraken contre les civils dans le Donbass.

Même l’OSCE a reconnu dans un rapport les cas de torture et de violence commis par Azov et les organes de l’État ukrainien contre des innocents pendant le conflit.

Ainsi les activistes français ont réclamé que les politiciens européens cessent de fournir au régime de Zelensky une aide militaire et financière et ont exigé la rupture de toute relation avec les partisans ukronazis. Selon eux, les autorités européennes idéalisent le personnage de Zelensky qui a en réalité fait interdire de nombreux médias libres et qui a emprisonné ses opposants politiques comme Victor Medvedtchouk, le chef du premier parti d’opposition ukrainien.

Simultanément, toujours le 31 juillet, un groupe d’activistes antifascistes belge organisait un piquet à Bruxelles, devant l’ambassade d’Ukraine en Belgique. Leurs slogans dénonçaient les crimes de guerre de Zelenski et sa politique ségrégationniste.

 

Liens hypertexte vers l’action du 31 juillet à PARIS :

A BRUXELLES:

STRATPOL

Centre d'analyses politico-stratégiques et géopolitiques fondé par Xavier Moreau

STRATPOL has 227 posts and counting. See all posts by STRATPOL

Une réflexion sur “L’antifascisme authentique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.