Lundi, la crise ukrainienne est devenue un sujet de discussion des deux côtés de l’Atlantique. Une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU s’est tenue à New York, au cours de laquelle le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pris la parole : il a accusé l’Occident de prolonger le conflit et a appelé les alliés de Kiev à cesser de fournir des armes aux forces armées ukrainiennes. D’autre part, une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE s’est tenue à Bruxelles, au cours de laquelle, au contraire, la nécessité d’une fourniture ininterrompue d’une assistance militaire à l’Ukraine a été soulignée, ce contre quoi M. Lavrov a précisément mis en garde les alliés de Kiev. Et comme il y a des problèmes avec la fourniture de cette aide, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a conseillé à l’Ukraine de « ne pas s’inquiéter », promettant que l’Union européenne continuerait à la soutenir « comme avant ».

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.