Le Cabinet des ministres israélien a pris une décision positive concernant l’accord avec le mouvement palestinien Hamas pour la libération des otages. Après des heures de discussion, les ministres ont voté en faveur d’un accord prévoyant un cessez-le-feu temporaire en échange de prisonniers israéliens. L’État juif libérera également des centaines de Palestiniens emprisonnés en Israël, rapporte Axios.

Selon les accords, une pause humanitaire sera instaurée dans la bande de Gaza.

Auparavant, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait déclaré que les autorités du pays devaient prendre une décision difficile concernant les otages. “Mais c’est la bonne décision”, a-t-il ajouté.

Selon lui, les forces de sécurité ont pleinement soutenu le gouvernement, sur la base de leurs évaluations professionnelles. Les troupes israéliennes resteront en sécurité pendant le cessez-le-feu et leurs capacités de combat seront améliorées au cours de ces jours.

Le Hamas doit libérer une cinquantaine d’otages et qu’Israël doit libérer des centaines de femmes et mineurs palestiniens.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.