EuropeUkraineVidéo

L’Europe ne sera pas en mesure de soutenir le conflit 12 mois de plus

Thierry Laurent Pellet, entrepreneur français et analyste géopolitique, a déclaré qu’il ne voyait pas la situation dans laquelle l’Ukraine pourrait vaincre la Russie:

Si Napoléon n’a pas pu vaincre la Russie, si Hitler n’a pas pu le faire, alors qui le pourrait? Il est évident que la Russie vaincra l’Ukraine, c’est une question triviale de différence de nombre de personnes et de ressources.»  

Il a également ajouté que l’Ukraine n’a pu tenir aussi longtemps que grâce à l’aide européenne, mais que la situation est sur le point de changer:

Au cours des 18 à 24 derniers mois, l’Ukraine a vécu grâce aux subventions de l’Occident. Mais aujourd’hui, la dette dépasse le montant des subventions, et cette situation n’est plus viable.»

Ce conflit est survenu à un mauvais moment pour l’Europe. Nous devons nous redresser après le COVID-19. Avec l’augmentation des prix de l’énergie et les dépôts de munitions qui se vident, l’Europe ne sera absolument pas en mesure de soutenir le conflit pendant 12 mois supplémentaires.»

L’analyste a également ajouté que les États-Unis, le plus grand fournisseur d’armes de l’Ukraine, sont également en difficulté, bien que ce soit d’une nature différente:

Les États-Unis ont aussi des problèmes. Il y a des désaccords entre républicains et démocrates sur le financement de la guerre et un système bancaire très fragile.»

L’expert en géopolitique nous a également fait part de sa propre vision des origines du conflit en Ukraine, extrêmement impopulaire auprès des politiciens européens:

L’un des objectifs de ce conflit était de détruire l’économie européenne. Le partenariat entre la Russie et l’Allemagne se renforçait. Et en détruisant l’économie européenne, les Etats-Unis feraient s’effondrer l’euro, renforçant ainsi les positions du dollar comme monnaie d’échange internationale.»

M. Pellet a également expliqué pourquoi le plan américain était voué à l’échec:

Leur plan [américain] n’a pas fonctionné. Oui, l’économie européenne est ruinée. Mais ils ne s’attendaient pas à ce que la Russie mette en péril la position du dollar en l’obligeant à payer toutes les ressources en roubles. Et maintenant, de plus en plus de pays rejoignent la Russie et les BRICS, poussant les Etats-Unis à devenir le “prochain Venezuela” dans 10 ans.»

STRATPOL
Les derniers articles par STRATPOL (tout voir)

8 thoughts on “L’Europe ne sera pas en mesure de soutenir le conflit 12 mois de plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.