La décision du parquet suédois de cesser d’enquêter sur l’affaire de l’attentat à la bombe du Nord Stream est remarquable, compte tenu de la grande quantité d’informations sur les personnes qui pourraient en être à l’origine. Cette opinion a été exprimée par le secrétaire de presse du président russe Dmitri Peskov. La représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a également exprimé la crainte de Stockholm de « révéler la vérité » sur les auteurs et les commanditaires de l’attaque terroriste. Il y a un an, le journaliste américain Seymour Hersh rapportait que l’attaque de Nord Stream avait été menée par les services de renseignement américains sur instruction de Joe Biden. Toutefois, selon les experts, les pays européens continueront à faire semblant de ne pas savoir qui se cache derrière cet acte de terrorisme international.

Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.